Bruno Hélo témoigne à la journée IFIP sur la compétitivité de l’élevage porcin

La comparaison avec l’Allemagne, le Danemark et les Pays Bas montre que les éleveurs français sont compétitifs en prix de revient. Principal bémol, le manque de modernisation des élevages français qui se traduit par un décrochage des performances techniques. Voilà un des enseignements de cette journée organisée par l’IFIP. Chez nos concurrents tout n’est pas rose : aux Pays Bas un coût sociétal de 19 cents / kg de carcasse ( notamment pour le transport du lisier et le lavage de l’air), en Allemagne ou l’opposition à l’élevage grandit, au Danemark où les éleveurs ont été confrontés à la crise du crédit hypothécaire et où les abattoirs sont en manque de porcs.

Bruno Hélo, en Gaec avec son frère à Cléguer est intervenu comme témoin sur la thématique des modèles de production, puis lors de la table ronde consacré aux conditions de la relance de la production porcine. Voici en image un extrait de sa très belle prestation :

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :