Le journal Le Monde enquête sur les prix et les marges au sein de la filière porc

Dans le supplément économique du 29 novembre, la journaliste économique Claire Rainfroy explique aux lecteurs du Monde comment est fixé le prix de la viande de porc au sein de la filière. Elle s’est particulièrement intéressée au jambon, produit phare pour lesquels les marges intermédiaires ont été disséquées par l’observatoire des prix et des marges du Ministère de l’économie et des finances. Sur le jambon, l’essentiel de la marge brute est réalisée par la GMS, le rayon charcuterie étant un des plus rentables avec une rentabilité nette entre 5 et 6%. Par contre, le rayon boucherie présente une rentabilité nette négative selon ce même rapport de l’observatoire. Les deux acteurs en amont, les éleveurs et les abattoirs, souffrent d’un manque de rentabilité.

Voici cet article paru dans Le Monde :

Le monde économie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :