Un contexte international favorable à moyen terme

La croissance de la population mondiale et de la demande carnée des pays qui s’enrichissent est un des arguments bien connus qui plaide en faveur du développement nécessaire des productions agricoles. Ce qui est moins connu, c’est l’impact de cette croissance démographique sur l’artificialisation des terres et donc la baisse de surfaces cultivables. En outre, le réchauffement climatique va conduire à la submersion de certains deltas très productifs au plan agricole. Si l’on ajoute la crainte des scandales alimentaires, le géographe conclue que la Bretagne a des atouts naturels et humains pour tirer profit de cette demande mondiale quantitative et qualitative.

Voici sa démonstration en vidéo :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :