Prévenir le syndrome 2ème portée

En mettant en relation la taille de la 2ème  portée et les évènements survenus en 1ère
portée au sein d’un élevage en peuplement, nous avons mis en évidence quelques facteurs clés pour maitriser ce

syndrome très fréquent. Parmi ceux-ci le poids au premier sevrage : les primipares qui pèsent plus

de 170 kg ont de meilleures performances en rang 2 que les autres. Durant la première lactation,

ce qui joue c’est la perte de muscle et pas la perte de gras. Voici les conclusions de cette étude

présentées par Olivier Le Jeune lors du Forum Triskalia du 6 juin.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :