Retour d’expérience sur les cages balance

Lorsqu’il a rénové une partie de ses maternités en 2013, Yannick Le Goff, éleveur à Kergrist Moelou, a opté pour les « cages balance ». Son but était de réduire son taux de pertes en maternité alors qu’il disposait d’une main d’oeuvre très « occupée ». Pari économique pas évident du fait d’un surcoût d’environ 350 euros par case !

18 mois après, le pari est gagné. Entre les 56 cases équipées et les 32 cases standard qui restent,  il gagne plus de 0.5 sevré par portée, avec moins de travail. Yannick a calculé que chaque passage d’un lot en maternité rembourse l’équipement d’une cage, soit 26  équipements payés en 1 an (conduite en 10 bandes). Il a donc déjà  pratiquement fini son retour sur investissement.

Voici une vidéo qui montre le fonctionnement des cages balance chez Yannick.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :