Un coût de production en baisse de 2 centimes grâce à un nouveau post-sevrage

Doté d’un ancien post-sevrage, rénové en 1995, qui n’était plus à niveau en terme de chargement, d’hygiène et d’économie d’énergie, Philippe Maudet, éleveur à Irodouer a décidé d’investir dans un nouveau bâtiment.

Les résultats présentés au Forum du 3 juin sont plus que positifs:

-gain  de  croissance de 40 g/j

-Baisse des pertes en PS de 0.5% grâce à une meilleure hygiène des préfosses et du circuit d’abreuvement

-arrêt des traitements antibiotiques systématiques

-baisse du coût alimentaire en optant pour un multiphase et l’utilisation de nourrain (FAF) en fin de période

-moins de travail (distribution automatisée)

-économie d’énergie, par une meilleure isolation, une meilleure régulation et  en optant pour une chaudière à bois

Tous comptes faits, son coût de production baisse de 1.7 centimes par kilo de carcasse.

Un exemple parmi d’autres qui doit inciter chacun à mettre à niveau ce poste clé de l’élevage.

Voici la vidéo de son témoignage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :